Bienvenue sur le blog citoyen Vivre en France, publié par Eric MURET - 06.21.15.96.23 - eric.muret30@gmail.com -
"Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen que ce soit." - Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948.

Election législative partielle - 5ème circonscription du Gard




Tiens, tiens, une prochaine élection législative partielle maintes fois annoncée dans la 5ème circonscription gardoise, alors on prend les mêmes et on y retourne, chiche, pour le fun ou pour de vrai et au plus près des attentes et des besoins des cévenols gardois pour l'embellie sociale et territoriale de notre circonscription et tout ce qu'un vrai député peut lui apporter (et non pour se pavaner ou se compter), en Résistant avec
...?!

Sincèrement.

Alès, le 2 octobre 2020


Eric MURET
Délégué cévenol gardois (5ème circonscription du Gard - Génolhac / Alès / Le Vigan) du mouvement Résistons ! avec Jean LASSALLE
30100 Alès
06.21.15.96.23
relais30@resistons-france.fr

https://www.resistons-france.fr

Campagne d'affichage d'invitation à rencontre résitante cévenole gardoise de rentrée :


On affiche à Résistons ! avec Jean LASSALLE dans le Gard (30) l'invitation à la rencontre cévenole gardoise de rentrée, dans la 5ème circonscription du Gard (photo ci-dessus prise en Cévennes gardoises), ses communes, ses espaces territoriaux et ses lieux publics ou privés ouverts à sa population occitane :

- 10/08/2020 : panneau d'affchage public à Génolhac,

- 12/08/2020 : Bar-Tabac La petite auberge à Saint-Jean-du-Pin,


                         : panneau d'affichage public à Mialet,

- 20/08/2020 : Saint-Jean-du-Pin, Saint-Sébastien-d'Aigrefeuille, Mialet, Saint-Jean-du-Gard, Col d'Uglas, Saint-Paul-la-Coste, Cendras,

- 21/08/2020 : Chamborigaud, Génolhac, Ponteils-et-Brésis, Concoules, Pont-de-Rastel, Portes,

- 25/08/2020 : Lasalle, Thoiras, Bagard, Boisset-et-Gaujac,

- 29/08/2020 : Le Vigan, L'Espérou, Mont Aigoual, Val d'Aigoual (Valleraugue), Sumène,

- 15/09/2020 : Saint-Félix-de-Pallières, Monoblet, Fressac, Durfort-et-Saint-Martin-de-Sossenac,

- ...

Actif, pas qu'en période électorale... !

Sincèrement.


Eric MURET
Délégué cévenol gardois (5ème circonscription du Gard - Génolhac / Alès / Le Vigan) du mouvement Résistons ! avec Jean LASSALLE
30100 Alès
06.21.15.96.23

relais30@resistons-france.fr
https://www.resistons-france.fr

Pour l'extraction de la dette du Covid-19 des finances publiques françaises !



Nous connaissons un choc économique et nous devons agir pour protéger la population.

 
Aussi, nous pouvons approuver la requête de Jean-Luc MELENCHON
, Député de la 4ème circonscription des Bouches-du-Rhône, Président du groupe La France Insoumise à l'Assemblée Nationale - https://melenchon.fr/2020/05/06/en-europe-le-mur-de-la-dette-doit-tomber/ - d'extraire la dette sanitaire issue du Coronavirus Covid-19, du budget gouvernemental des finances publiques françaises.

En effet, cela aurait pour effet, de garantir un retour à la croissance plus certain et rapide, ce dont notre pays, en phase de déconfinement prochain et de retour à l’activité économique, sociale et culturelle, a besoin, surtout à en être encadré positivement...
 
Ainsi, nous pourrions garantir cette dette par un plan social européen, de coopération sur l'avenir sanitaire et humain, par des emprunts d'états de la communauté européenne sur la fabrication et la distribution d'un vaccin, dès lors qu'il serait opérationnel auprès du grand public.
 
Nous porterons également notre attention à ce que localement, aucun autre impôt territorial sanitaire viendrait à venir, pour densifier des aménagements et équipements sanitaires publics dont la population aura besoin en général (masques, vaccination, isolement, traitement de surfaces, modes de déplacement à pieds, en commun ou à vélo) et, en particulier, pour l'administration des règles d'hygiène et de distanciation sociale, physique, applicables aux écoles, collèges et lycées, aux espaces publics et culturels, au commerces ouverts et fermés à rouvrir à terme (marchés, cafés-bars-restaurants, centres commerciaux, scènes de cinémas, culturelles et théâtres, plages publiques, aire de pique-nique, parcours sportifs, parcs naturels et régionaux), ainsi qu’à tout besoin naturel, sanitaire et social de déconfinement.
 
De plus, une grande solidarité a eu lieu pour faire face contre la pauvreté sanitaire.
 
Par exemple, des dons venant des personnes aisées ou solidaires du monde entier ont  été offerts, à la recherche du vaccin du Covid-19, à hauteur de 25 millions de contributeurs.
 
Ainsi finalement, un geste de la part du gouvernement, pour remercier toutes les personnes actives pendant le confinement, serait de faire extraction de la dette du confinement, lié au Coronavirus Covid-19, des finances publiques françaises.
 
Restant à votre disposition pour échanger à ce sujet ;
 
Sincèrement.

Nice, le 7 mai 2020
 
Isabelle OULD-SAADI

Socialiste, citoyenne
isabelle.ouldsaadi@gmail.com
 
Eric MURET
06100 Nice

Socialiste

https://www.lafrancedapres.fr/371051/pour_l_extraction_de_la_dette_du_covid-19_des_finances_publiques_fran_aises

P.-S. : Article de Nice-Matin du 10 mai 2020, ouvrant à ce sujet, ci-dessous reproduit :

Pour la réouverture populaire des bar-café-restaurants !

:

Le gouvernement français entrevoit de déconfiner son peuple le 11 mai 2020, après environ deux mois de confinement.
 

Ce confinement a fait fermer le 15 mars dernier les bar-café-restaurants et autres lieux de convivialité bien-aimés des Françaises et des Français, car s'y retrouver entre ami-e-s, faisait aussi partie de ce lien social et populaire que nous apprécions, favorisant l'échange et la convivialité, les blagues, les plaisirs de bouche comme les coups de gueule, ainsi que l'union du bien-vivre à "La Française".
 

Les professionnels de ce secteur et de l'industrie hôtelière ont exécuté aussitôt, souvent avec abnégation, ces mesures de fermeture de leurs établissements, pour quinzaine alors... (1er confinement du 16 mars au 31 mars 2020).
 

Ce même confinement est alors, aujourd'hui, contesté par le secteur de la recherche médicale, scientifique et virologique.

Il a créé, de plus, un désordre économique et social certain, plus qu'un ordre sanitaire.

 

Combien de cafés et de restaurant ré-ouvriront-ils, vraiment, le 11-mai ?
 

Faudrait-il qu'ils en aient réellement la capacité financière, sociale et humaine !
 

En effet, l'on nous dit, de devoir y respecter la distanciation sociale, dite maintenant physique.
 

Vous iriez boire votre café le matin, votre apéritif ou votre verre du week-end, votre boisson favorite, à 1 mètre ou 1 mètre et demi, voire 2 mètres, de votre ami-e, voisin-e, patron-ne ou serveur-se bien-aimé-e de ces lieux conviviaux et de détente, en ne lui faisant plus la bise, qu'avec les yeux ou le cœur, ainsi qu'en le ou la saluant de plus d'un mètre ?

Aussi, voici nos propositions :

- LE MONDE DE DEMAIN 

L'ouverture des restaurants et des bars pourrait être envisageable en respectant des protocoles de stricte distanciation physique et en acceptant seulement 10 personnes. Cela permettrait un premier signal de redémarrage sur l'économie.

Un retour progressif est envisageable, puisque les écoles le sont, pourquoi ces lieux avec des règles de distanciation sociale ne seraient pas pris en compte ?

Le commencement pourrait aussi se faire en faisant des plats à emporter, puisqu'actuellement les livraisons sont autorisées car ils ne peuvent rouvrir.


Et, si l'on veut refaire vivre nos territoires et favoriser un tourisme estival à la française, dans sa plénitude et sa diversité, apprécier nos produits locaux, que l'on pourrait détaxer localement pour leur consommation populaire croissante, salutaire et sanitaire, par exemple ici dans le sud : les produits fruitiers, agrumiers, ovins et bovins, laitiers et paysans des circuits-courts régionaux et transfrontaliers (liste non-exhaustive de produits du terroir), pour réouvrir vite dans une démarche qualitative, gagnant-gagnante défiscalisée temporairement le temps d'un acte 1 du déconfinement saisonnier jusqu'en septembre, du producteur au consommateur, avec cette retenue de distanciation collective et individuelle intégrée au bien-vivre coopératif de ce déconfinement optimiste, car les concitoyen(ne)s et consommat(rice)eurs loca(le)ux savent très bien se comporter, souvent mieux que quiconque, les établissements de bar-café-restaurants français !

 

Il y a va de la survie de notre humanité, de notre intelligence, de notre liberté.

 

« Quand la France rencontre une grande idée, elles font ensemble le tour du monde.» – François Mitterrand – Ici et maintenant – 1980.

 

Sincèrement.

 

Nice, le 4 mai 2020

Isabelle OULD-SAADI
06000 Nice
Parti de gauche et citoyenne


Eric MURET
06100 Nice
Socialiste

1er mai 2020 : Humain, naturel et social !



Ce 1er mai 2020, historiquement et socialement, a un sens bien particulier et unique !

D'abord car nos populations concitoyennes planétaires sont presque toutes confinées, ensuite car cette crise sanitaire pandémique mondiale fait de nous de tout petits êtres humains bien vulnérables, malgré nos cohortes de technicité avancée, d'Internet bien décadent nous obligeant maintenant à télé-travailler pour évidemment en être surchargés à domicile et bien moins télé-penser (!), par exemple, vers des parcours fléchés scolaires, étudiants, diplômant et professionnalisant le zéro-défaut, source de profit du capitalisme mondialisé moderne, de vie bien dirigée vers études, travail, famille et... retraites (?), autre exemple sociétal paradoxal, en regard d'un virus d'origine animale ou humaine, ou l'inverse (...), dont nous ne connaissons, en ce jour historique célébrant l'hommage et la lutte des travailleurs dans le monde entier, ou presque, l'avenir humain, médical et/ou scientifique, populaire. 

L'être humain est ainsi fait, il a besoin de repères sociaux et autres cadres (a/sociaux) le rassurant. 

Or, rien ne nous rassure aujourd'hui, pas même une parole présidentielle ou gouvernementale française semblant, alors, capituler face à l'ex-croissance capitaliste et financière d'un autre vieux monde déclinant.

De Gaulle, au secours, ton esprit résistant, réveille-toi !

Pourrions-nous ainsi résister face à cet ennemi sournois, la finance contre-sanitaire, humains du 21ème siècle ouvrant à notre survie ?

Ou, tout simplement, pourrions-nous et/ou devrions-nous survivre mieux en référence à nos valeurs républicaines Liberté, Egalité, Fraternité, mutantes vers Humain, Naturel et Social  ?

Tout en commémorant, Pierre Bérégovoy, ex Premier ministre français, décédé, suicidé (?), Député-Maire de Nevers, le 1er mai 1993, plutôt que soutenant la présidente du Front National venue à Nice le 1er mai 2018, alors en campagne électorale européenne puis succédant à son père à d'autres campagnes nationales, chaque année, Place des Pyramides, en hommage, non-exclusif moral, à Jeanne d'Arc, à Paris-1er arrondissement.

Françaises, Français, Européennes, Européens et, plus largement, résistant-e-s, citoyen-ne-s du monde et d'un monde meilleur, réveillons-nous pour demain et nos enfants sages citoyens, optimistes, républicains et populaires : osons, actons (faisons acter en choisissant bien nos élu-e-s) et partageons l'avenir naturel, simple et humain !

Sincèrement.

Nice, le 1er mai 2020

Eric MURET
Socialiste
06100 Nice

Lien de parution de cette contribution à La France d'Après - 
https://www.lafrancedapres.fr/371051/1er_mai_2020_humain_naturel_et_social

Mes premiers livres de confinement

Mes premiers livres de confinements 1 et 2 (jusque maintenant)...



Nice, le 10 avril 2020

Eric MURET
Homme de progrès social et écologique
06100 Nice

Test au Covid-19 

J'ai passé le test au Coronavirus Covid-19, ouvert à la population dans une clinique niçoise, le 9 avril 2020, en résultats négatifs m'étant communiqués ce jour.

Prenez soin de vous, protégez-vous et restez chez vous le plus possible !

Sincèrement.

Nice, le 10 avril 2020

Eric MURET
Homme de progrès social et écologique
06100 Nice
Afficher la suite de cette page